Mon dernier coup de cœur : « Sadaharu Aoki » La pâtisserie française à la mode japonaise (Paris)

Les Chtites Gôneries s’encanaillent à Paname! Bah oui, ne soyons pas sectaire…Il n’y a pas que Lille et Lyon dans la vie! 😉
Même si je n’aimerais pas y vivre, j’aime me rendre de temps en temps dans notre capitale pour m’y promener, y flâner, y visiter musées et monuments mais aussi et surtout, car sans cela, ça n’aurait pas le même charme, découvrir de nouvelles bonnes adresses où me régaler.
Même lorsque je m’y rends pour raison professionnelle, j’essaie toujours de joindre l’utile à l’agréable et me prépare, en fonction de l’endroit où je vais, une petite liste de lieux; salon de thé, pâtisseries, restaurant; à tester.
Dernièrement, je me suis rendue dans le 15ème pour deux jours, l’occasion de sympathiques aventures gustatives. Ma liste était prête, je prévois toujours plus qu’il ne faut au cas où ce serait fermé, complet et avec dans des styles différents, comme ça j’adapte mon choix à mon humeur…Une vraie dingo de bouffe, je vous vois sourire derrière votre écran…Oui, peut-être, mais pas n’importe quelle « bouffe »!

Sadaharu Aoki
Mais je ne suis pas bornée, parfois je ne suis pas ma liste! Ce fut le cas avec la pâtisserie Sadaharu Aoki qui était passée entre les mails du filet de ma recherche. Mais quand j’ai vu qu’une des pâtisseries se trouvait à même pas 200 mètres de la où je me situais, j’ai changé mes plans et eu pour seule obsession d’y aller découvrir et déguster leurs ravissantes et esthétiques pâtisseries.
Ce fut une manière divine de finir mon repas!
Le lieu est sobre, pas de chichi niveau déco et pourtant c’est attirant car tout est fait pour que notre œil ne voit, y compris de l’extérieur, que les extraordinaires pâtisseries colorées!

20170324_134405

20170324_134331

20170324_134358
Le lieu, tout en étant simple, est néanmoins agréable et paisible. Derrière le présentoir, un joli mur de végétation qui apporte une note colorée et rafraîchissante.
J’aurais aimé pouvoir goûter leur croissant au thé matcha, déjà délicieux pour les yeux, mais vu que nous étions sur le temps du déjeuner, j’ai reporté cette entreprise pour une prochaine visite parisienne et ait choisi avec beaucoup de difficulté une des pâtisseries.
Le chef revisite les pâtisseries à la française en leur donnant une note du pays du levant : Yuzu, thé matcha, sésame noir…Tout est alléchant, les tartes, entremets, éclairs sont parfaits, avec des couleurs assez vives. Difficile de ne pas en prendre deux, mais j’ai finalement opté pour la tartelette au caramel au beurre salé et thé matcha qui m’avait fait rêver sur Instagram et dont la jolie couleur verte m’attirait.

20170324_134402
Nous nous sommes installées à une des tables comme l’endroit fait également salon de thé.
Je regrette de ne pas avoir pris une photo de la coupe de la tarte, tellement c’était irrésistible, d’ailleurs c’est sans doute pour cela que j’ai oublié…

20170324_134810
Visuellement le dessus de la tartelette est tel du velours, tout doux, poudré, puis on coupe, on découvre une pâte fine et croustillante sans être cassante, un caramel au beurre salé légèrement bruni et la mousse au thé matcha…Et enfin vient le temps de la dégustation…et bien, c’est DI-VI-NA-TOIRE!
L’alliance caramel au beurre salée/matcha est subtile et sublime, les textures fondent en bouche avec juste la petite touche plus « dure » de la pâte…Ce temps de dégustation passe tout le temps trop vite!
Niveau budget il faut compter entre 5 et 6 euros par pâtisserie à emporter et un peu plus sur place. Cela peut paraître excessif, mais les saveurs et la réalisation parfaite valent qu’on s’y attarde et puis, je n’ai pas été frustrée par la quantité qui, sans être énorme, est contrebalancée par une consistance suffisante.
A tester très vite pour un petit dépaysement au pays de la pâtisserie franco-japonaise!
Boutique Ségur :
25 rue Pérignon
75015 Paris
Tél : 01 43 06 02 71
Ouvert du mardi au samedi de 11h00 à 19h00 et le dimanche de 11h00 à 18h00
Site Internet
Sadaharu Aoki c’est aussi trois autres boutiques dans le quartier Vaugirard, de Port-Royal et dans les Galeries Lafayette, boulevard Haussmann.

20170324_134818

Publicités

Une réflexion sur “Mon dernier coup de cœur : « Sadaharu Aoki » La pâtisserie française à la mode japonaise (Paris)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s